vendredi 16 juin 2017

Le jour où j'ai pleuré

J'ai eu mon code en décembre 2016 puis je suis passée en conduite supervisée le 14 avril.

Ma conduite supervisée se passe bien, du coup j’appelle l'auto école pour programmer une date.
On me propose le 31 mai. Sur le coup, ça me fait tôt, je refuse et après j'ai réfléchi.

Je rappelle quelques jours plus tard, pour dire que c'est Ok pour le 31, il me dit c'est complet.

Vers le 20 avril, il me rappelle, Saloi il y'a une place de libre je t'inscris ?

Moi : Oui

Par conséquent, ça me fait précipiter les choses. Il me reste 10 jours pour me préparer.

Du coup, je prends mes 2 dernières heures de conduite avec la monitrice que j’apprécie.

Bon, le changement de voiture entre une ford fiesta et une Peugeot 208 c'est pas du tout la même lol.

2 feux de griller et un frein au début un peu trop fort. 

2 heures m'ont permis de me réhabituer à la voiture, la deuxième heure ça allait beaucoup mieux.

La monitrice me dit que si je conduis comme là, le permis je l'aurais.

C'est une monitrice qui sait bien motiver les élèves, son travail elle l'adore.

Bref, c'est bon mes heures sont faites c'était le 30 ami.

Le lendemain c'était le jour J.

Je m’apprêtais à aller au point de rendez vous, il était 12h25 je reçois un appel de l'auto école.

Allo Saloi, oui l’examen est annulé de quoi mais pourquoi?

Il n y'a pas d'inspecteur, bon ok sur le coup ça m'a soulagé mais après j'étais dégoutté, j’étais préparée et enfin prête à passer ce permis qui me pèse depuis des années.

Quelques jours plus tard, je reçois un appel de l'auto-école pour me proposer la date pour le 13 juin.

J'ai pris une heure de conduite le 12 juin, ma monitrice me dit " Saloi si tu conduis comme ça demain, tu l'aura le permis"
Juste à bien mettre le clignotant avant de contrôler les angles morts.

On est enfin le Jour J

Je passe en 2iéme position, l'inspectrice est une femme.

le 1er candidat me dit elle est sympas, elle discute avec Delphine (la monitrice).

Je monte dans la voiture, aucun stress, je n'ai jamais été aussi de toute ma vie.
L'inspectrice m'explique comment se déroule  l'examen du permis.
Je suis avec ma monitrice que j'apprécie énormément.
Elle me dit les directions, puis conduite autonome pendant 5 minutes.
Et la elle me dit direction Grans, on est dans un rond point jusque là tout va bien, je sors du rond point et là c'était toute de suite à droite mince j'ai loupé la sortie et là je m’arrête, elle me dit: lâchez tout, puis elle reprend volant et pédales.

Sur le coup, je n'ai pas réalisé, je me suis dit ça y est et je ne l'ai pas.

On roule encore, on rencontre un poids lourd sur une route sinueuse, je passe en 3iéme car il y'a des bosses de partout et le poids lourd prend toute la chaussée.

On retourne au centre d'examen, l'entrée est étroite, un petit portail, je suis passée en première et la je cale, je redémarre et je recale mais je contrôle mon véhicule sans reculer.

On rentre sur le parking, elle me dit de faire marche arrière, et me pose les 2 questions.

C'est terminé.

Mon mari est là, il m'attend et là je pleure je n'arrive même pas à parler tellement j'étais dégoûtée.

Il me dit alors, je lui explique qu'elle m'a pris le volant et que j'ai calé 2 fois.

Je lui dis pour moi, j'ai bien conduis en sécurité.

Il me rassure et me dit tant pis, ça sera pour la prochaine fois.

J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, ce permis me pèse sur la conscience depuis des années.

Car j'étais déjà inscrite chez mes parents, je me suis mariée puis après j'ai repris sur Marseille et repasser mon code je l'ai eu, j'ai passé mon permis à 6 mois de grossesse.
J'ai accouché puis, j'ai abandonné.
J'ai repris dés que #Bambins2 est allée l'école.

Toujours à attendre quelqu'un pour me ramener, toujours attendre.

Bon le monsieur de l'auto école, m’appelle, il me dit: viens à l'auto école, je lui dit:  mais pourquoi faire je ne l'ai pas.
Il me dit: viens pour faire un briefing ça fait la 2ieme fois.

Je vais avec mon mari, il me dit alors qu'est ce que t'as fait Saloi.
Je lui explique la situation, il me dit vu que ça fait la 2 ieme fois, tu vas devoir attendre pour repasser le permis et recherche une auto-école et là dans ma tête tout se bouscule, mince je vais partir en vacance puis en rentrant rechercher une auto école.

J'avais la haine, et là il me donne une feuille je lui dis pourquoi je ne l'ai pas eu.

Et la je vois Favorable une case verte.

J'ai mon permis.

J'ai pleuré de joie, je suis soulagée je respire enfin, un poids qui se libèreé.

Libérer, délivrer.....

Je vais penser enfin à nous, à agrandir notre famille.


4 commentaires:

  1. Le fameux permis , THE sésame!
    Pour ma part j'ai eut mon code facilement à 18 ans puis la conduite c'était plus dur , j'étais jeune indépendante avec un appartement​ et les factures du quotidien à gérer , j'ai tout abandonné faute de financement ... c'était clairement mon appart ou le permis .
    Je ne regrette pas mon mari a le siens je vis en ville et beaucoup de bus pour se déplacer partout .c'est l'argent que j'ai finalement bradé dedans qui le reste à travers de la gorge lol
    Félicitations pour toi tu as bien eut du stresse !
    Bisous bisous j'adore lire tes articles.
    Lolie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lolie, merci pour ton commentaire. Le permis c'est quelque chose qui sert car on ne sait pas ce qui va se passer. C'est clair que les permis est chère, j'en ai usé de l'argent. Bisous ma Lolie 😘😘

      Supprimer
  2. Coucou, félicitations et wroum wroum. beau weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, merci pour ton commentaire et bon week-end.

      Supprimer